Le mix e-marketing pour réussir dans le e-commerce en drop shipping

with 3 commentaires

E commerce prestashop sans stock en dropshipping
Site clé en main en dropshipping avec automatisation des produits du fournisseur

Mix e-marketing, nous allons analyser les 4P du mix mais avec une orientation sur l’attente des internautes, afin que vous puissiez adapter ceci à votre e-commerce sans stock en drop shipping.

 

Les 4 P (Price, Product, Place, Promotion)

 

Price prix (dans le e-commerce en drop shipping)

C’est une composante fondamentale du e-commerce en drop shipping, c’est ce qui vous permet de vous différencier de vos concurrents qui ont les mêmes produits (comme souvent en drop shipping). Par exemple, Cdiscount a fait du prix sa marque de fabrique mais grâce au groupe Casino qui l’a soutenu financièrement. C’est pour cela que nous proposons à nos clients de travailler en drop shipping avec Cdiscount pro.

Il faut enlever l’idée qu’un e-commerce va fonctionner sur internet parce qu’il a des petits prix. C’est effectivement fondamental mais cela ne fait pas tout, si nous analysons les attentes des clients sur Internet nous remarquons :

  • 66% veulent bénéficier du meilleur prix
  • 52% veulent gagner du temps
  • 38% veulent comparer

Nous voyons que le gain de temps et presque aussi important pour les e-consommateurs. Les e-commerces répondent à cela grâce aux multi-supports (ordinateur, tablette, smartphone). Dans les transports en commun, les gens perdent beaucoup de temps, ils compensent cela par la navigation sur smartphones (c’est pour cela que les sites e-commerces clé en main que nous vous proposons sont tous responsive). De plus, le client n’a plus à se déplacer en boutique et grâce au fait que les produits sont accessible 24h/24 et 7j/7.

 



 

Analyse quotidienne des concurrents

Pour répondre à cela; il faut bien évidemment être dans les moins chers, il faut faire un bench quotidien sur les offres et le positionnement de ses concurrents.

Il est important aussi d’avoir un positionnement cohérent à sa gamme de prix. Il ne faut pas systématiquement être sur du discount car c’est un engrenage. Les clients qui reviendrons sur les sites chercherons impérativement le prix, il faut arriver à se positionner avec des services et de la qualité. Si vous avez un bon service client ça fera la différence, car entre un site qui est 10% moins cher que vous mais qui ne répond à vos questions et un site avec un personnel attentif à vos attentes, vous choisirez obligatoirement le second.

Il faut un bon rapport entre le prix, la qualité et le service. Le prix est important mais toute la périphérie autour du produit est primordiale, c’est ce qui peut faire la réussite de votre site e-commerce en drop shipping.

 

PRODUCT produit (les produits à vendre en drop shipping)

Il faut arriver à maintenir un bon mix produit (arriver à acheter les bons produits au meilleur prix et savoir les vendre), avoir un bon site e-commerce et un bon service client (livraison, retour client, etc.). Tout peut se vendre en ligne, par exemple les voitures, produits de parapharmacie, produits de pompe funèbres … C’est pour cela que nous proposons des sites e-commerce sans stock avec des variétés de produits diversifiés (informatique, lingerie, vêtements, vin et champagne ….).

Le référentiel de l’internaute est de plus en plus élevé. Les clients sont de plus en plus exigeants. Il faut par exemple que pour les modes de paiements, le client ait le choix. Il faut répondre au mieux au client et le plus rapidement possible. Il faut que le site soit rapide, mais le e-commerçant doit être réactif, aussi bien sur les derniers produits, les dernières informations à connaître etc. C’est pour cela que de travailler en drop shipping avec des fournisseurs de qualité ça vous permet d’avoir toujours les derniers produits mais sans vous soucier de faire une veille sur différents fournisseurs.

Il ne faut pas se focaliser que sur le produit, mais sur tous les services périphériques à la vente. Prenons l’exemple de TOTAL, avec le slogan (ils vendent le même produit que leurs concurrents) mais ils arrivent à se différencier sur les services en plus. C’est identique en ligne.

Souvent les futurs dropshipper ont peur de se lancer car ils vont avoir les mêmes produits que lerus concurrents, mais s’ils sont plus visible en SEO, SEA, sur les réseaux sociaux, comparateurs de prix, marketplaces … ce n’est pas grave d’avoir le même produit que ses concurrents, il suffit de suivre ce que nous avons dit au dessus sur les services et la présence sur internet. Ceux qui ne vendent pas sur internet ce sont ceux qui ne sont pas visible.

 

PLACE endroit (Internet en drop shipping)

Le site Internet est un canal de vente mais pas le seul. Nous avons l’habitude d’entendre que l’internet est un « média froid ». Il faut que la PME arrive à le « réchauffer ». Cela va passer par toute l’humanisation qu’il va être possible de faire, par exemple la rapidité d’ouverture des pages ou une présence tchat comme nous avons sur le site pour répondre à vos questions.

 

De l’ergonomie à l’expérience utilisateur

Schématiquement, l’ergonomie c’est le bon bouton au bon endroit, il faut attirer le regard du consommateur vers ce bouton. Pour un site e-commerce, cela sera de mettre en valeur le bouton « acheter ».

 

Story Telling

C’est toute l’histoire racontée autour du produit et sur l’environnement de l’entreprise. Il faut que l’internaute arrive à identifier l’univers de l’entreprise et qu’il ne soit pas seulement sur un site mais sur LE site. C’est L’ADN de marque,  il n’est pas sur un site mais chez vous. Il faut que l’internaute n’achète pas que le produit mais tout ce qui va autour.

Comme par exemple « bigmoustache.com » : Ils sont arrivés à créer un univers assez décalé autour d’un produit unique qui est le rasoir.

Le produit est mieux valorisé avec une histoire autour de lui, le consommateur n’achète plus seulement un rasoir mais tout ce qu’il raconte, sans en oublier les services (chat en direct, service client, etc.).

 

Multicanal / Cross-canal / Omni-canal

Ces termes ont fait leurs apparitions les un après les autres. Il est bien évidemment important quand on parle de lieu de vente, d’intégrer une stratégie de communication multicanal (par exemple Fnac qui a communiqué par affiche pour promouvoir son multicanal « clic and collecte »). Par cette campagne de communication, nous pouvons en tirer la conclusion que les sites internet ne sont pas les ennemis des magasins mais bien la continuité de la boutique physique. Il est important pour une PME de créer un maillage entre le digital, le physique ou même le téléphonique.

 

 

PROMOTION communication (communication en drop shipping)

Nous en avons déjà évoqué précédemment, il est important de d’être présent sur Internet. Nous allons voir ici plus la visibilité digitale au sens large, ça va englober tous les moyens d’être visible par nos clients, le SEO référencement naturel, échange de liens, si on parle du site sur des blogs (backlinks) etc., mais aussi le payant avec le SEA (paiement au clic), e-mailing, social marketing il faut privilégier la qualité pour les médias sociaux et communiquer étapes par étapes (comme McDonalds l’a fait).

 

One to One

La Big data, c’est le fait de mieux connaître ses clients afin de mieux segmenter, et d’améliorer son taux de transformation. Ces données se collectent via les outils C.R.M. disponibles sur internet. Il est possible d’effectuer un ciblage performant. Cela permet de collecter des infirmations importantes sur nos clients qui seront indispensables pour communiquer et les fidéliser. Par exemple : un client dit sur un site de livre qu’il aime les romans mais à chaque fois qu’il est sur le site il achète que des BD. La Big data va nous permettre de savoir que notre client achète que des BD et donc par conséquent lors d’une campagne e-mailing, il y aura en plus des romans, quelques BD dans le mail.

Voilà l’intérêt du coté Big data, nous pouvons connaître nos clients avec plus de précision en sachant ce qu’ils achètent (qualité d’information).

 

Social comment

Il faut aussi prendre en compte que les internautes évoluent et sont plus intéressés par l’avis des autres internautes sur le site que ce que dit le site lui-même. Jusqu’à maintenant cette pratique se fait non plus sur notre entourage mais par des internautes que nous ne connaissons pas qui ont fait un commentaire sur leur expérience d’achat.

Dans le mix marketing, il faut arriver à s’intéresser aux clients et non pas à soi-même. Le chef d’entreprise peut très bien faire un site magnifique pour « se faire plaisir », cela ne sera pas efficace et se fera ressentir sur le CA. Tout ce qui est réalisé sur le e-commerce, doit être réfléchit avec le retour sur investissement. Si le chef d’entreprise doit être dans la seconde pratique, c’est-à-dire s’intéresser aux clients (savoir ce qu’il veut ? Ce qu’il peut lui vendre ? Qui il est ? Comment il peut lui vendre ? Ce qu’il peut lui apporter ?), c’est la base de ce qu’il faut savoir et avoir pour pouvoir se lancer sur du e-commerce.

 

Bénéfice client

Depuis 2 ou 3 ans, il y a une évolution sur la communication. Il ne suffit plus de montrer touts les produits vendus par le e-commerçant mais mettre en avant le bénéfice pour le client.

 

KISS « Keep It Short and Simple »

Lors de la conception de son site e-commerce, le créateur doit bien avoir en tête ceci : il vaut mieux un site avec peu de services qui fonctionnent bien au lieu d’avoir un site avec énormément de services qui ne fonctionnent pas ou mal.

Ce que font tous les grands sites, par exemple Google, il n’apparaît sur la page d’accueil que le plus important (fonctionnalités indispensables).

Ceci est aussi valable sur le catalogue. Il ne faut pas avoir un catalogue énorme si le site ne peut envoyer en temps et en heure ses produits. Il vaut mieux avoir peu de produits mais bien placés sur Google et disponibles immédiatement.


Vous voulez vous lancer dans l’aventure du e-commerce ? Venez découvrir nos sites e-commerce en dropshipping clé en main :

e commerce clé en main dropshipping sans stock


 

N’hésitez pas à nous poser des questions dans les commentaires ci-dessous si vous n’avez pas compris un point.

A lire aussi :

3 réponses

  1. […] faut que vous vous m’étiez sur toutes les places de marché tel que […]

  2. […] négliger les dépenses financières au niveau du site e-commerce et marketing, beaucoup d’avantages s’offrent à l’ e-commerçant avec une optimisation du coût de […]

  3. […] Une excellente visibilité sur Google  […]

Répondre