Comment faire en sorte de bien choisir son business modèle ? Dropshipping ou E-commerce traditionnel, que faut-il choisir ? Avant d’évoquer la question de l’intérêt réel de pratiquer ou non le dropshipping, il convient d’en faire une brève description. Alors, le dropshipping, c’est quoi ?

 

Schema dropshipping

 

Le dropshipping est une activité de e-commerce qui est simplifiée à sa plus simple expression. Elle permet à n’importe qui de devenir revendeur sur internet de n’importe quel type de produits. Toutes les étapes du processus de la vente sont, en effet, gérées de manière passive et quasi automatique.

La particularité du dropshipping est celle d’offrir la possibilité de commercer sans pour autant devoir posséder un stock. Cela paraît incroyable, mais c’est bel et bien réel. Tout l’intérêt réside donc dans le fait que vous vous dispensez des étapes liées à la commande et à la livraison. Le client passe commande sur votre boutique en ligne, et le fournisseur avec lequel vous traitez se charge du reste.

Voilà pour les grandes lignes du dropshipping que l’on peut donc assimiler à un système de commerce en ligne simplifié. Vous l’avez donc compris, en pratiquant le dropshipping, vous n’êtes finalement qu’une sorte d’intermédiaire qui met en relation les clients et les fournisseurs… mais n’est-ce finalement pas le cas des plateformes telles qu’Amazon pour ne citer que cet exemple ?

Les marketplaces que l’on a désormais l’habitude de rencontrer sur des sites de e-commerce, tel que Darty ou RueDuCommerce, par exemple, utilisent le principe du dropshipping pour commercer. Le dropshipping est donc un système qui a fait ses preuves dans le temps puisque toutes les grandes enseignes y ont aujourd’hui recours.

Faire du dropshipping en 2020 est une activité entrepreneuriale ouverte à tous et à toutes car peu de compétences techniques sont requises de prime abord. Voyons plus en détail les avantages et les inconvénients du dropshipping par rapport à l’e-commerce avec gestion de stock des produits.

 

Les avantages du dropshipping

Aucun stock à gérer

C’est incontestablement l’avantage principal du dropshipping par rapport au commerce traditionnel en ligne via une boutique physique. En optant pour le dropshipping, vous n’aurez pas besoin de gérer vos stocks, et ça fait toute la différence !

Qui dit aucun stock à gérer, dit aucune prise de risque. Vous ne prenez, en effet, à aucun moment le risque de vous retrouver avec un stock d’invendus sur le dos. Tout est géré à flux tendu du passage de la commande par le client jusqu’à la réception par ce dernier du colis à son domicile.

C’est le grossiste qui gère tout. Vous concernant, votre seule et unique mission sera de faire en sorte d’attirer les acheteurs potentiels sur votre boutique en ligne et de faire en sorte de transformer ces visites en achats réels.

Gestion des colis automatisée

Là encore, avantage au dropshipping, puisque en optant pour cette solution de e-commerce, vous n’aurez pas non plus à vous occuper de l’empaquetage, de la préparation et de l’envoi des colis. L’absence de logistique est totale concernant le dropshipping.

Dans ces conditions, il est aisé de comprendre que votre marge nette sera plus élevée que lorsque vous commercez en possédant vos propres produits à vendre. Non seulement, car vous n’aurez aucun frais à engager pour vous procurer les produits à vendre, mais également car vous n’engagerez pas de frais relatifs au stockage de ces produits et aux traitements des commandes.

Un investissement financier réduit à son minimum

Ouvrir sa boutique en ligne a un coût. Toute l’argent que vous économiserez pourra ainsi être dépensée dans la construction d’un site internet ou d’une boutique en ligne. L’ensemble de vos dépenses liées au webmarketing pourront ainsi être plus conséquentes.

Il en va de même de votre budget dédié au référencement naturel SEO ou le référencement payant via Google Adwords. Vous aurez également tout loisir de dépenser cet argent économisé dans l’achat de publicité, via Facebook Ads, par exemple.

Bref, tous les moyens relatifs au marketing pourront être mis en œuvre sans restriction, et c’est tant mieux pour vous car s’il y a une chose qui importe dans le commerce, d’une manière générale, c’est bien celle d’avoir de la visibilité.

Un gain de temps considérable

Hormis le fait que le dropshipping vous fera faire des économies et vous fera prendre moins de risques financiers, vous gagnerez également un temps fou au quotidien. Vous n’avez pas idée combien la gestion de stock est chronophage. Non seulement chronophage, mais également source de stress inutile. Gagnez en liberté et en confiance en adoptant le dropshipping !

 

Les inconvénients du dropshipping

Le dropshipping ne possède toutefois pas que des avantages, même si ceux-ci sont évidents et nombreux. Pour être parfaitement complet, il convient de vous informer des désavantages du dropshipping par rapport au commerce en ligne plus traditionnel.

Vous êtes dépendant de votre grossiste

Nous avons vu que le dropshipper ne doit, à aucun moment, s’occuper de la gestion du stock des produits. C’est ainsi qu’une fois que le dropshipper aura choisi son grossiste, celui-ci deviendra plus ou moins dépendant de lui car rattaché à lui.

C’est le point faible du dropshipping par rapport au commerce en ligne avec stock de produits. Vous avez moins de flexibilité et moins d’emprise réelle concernant : le prix des produits vendus, le stock de produits, la suppression soudaine d’un produit par le retrait de ce dernier du catalogue du fournisseur…

C’est pourquoi vous devrez entretenir une excellente relation de confiance avec votre fournisseur et ce, dès le début. En mettant en place un dialogue positif et une position gagnant-gagnant pour les deux parties, c’est un partenariat prolifique qui se profile.

Pas de contrôle véritable sur la livraison du produit aux clients

Si le fait de dédier dans son entièreté la logistique au grossiste procure de réels avantages, comme nous l’avons vu précédemment, ceci n’est pourtant pas dénué d’inconvénients. L’un d’eux est le fait que vous ne serez jamais en mesure de contrôler la livraison du produit.

L’envoi du coli est-il qualitatif ? Le colis arrive-t-il a temps au domicile de vos clients ? Vous ne pouvez en être certain. Toutefois, la parade consisterait à tester, en amont, la qualité de l’envoi des colis par le grossiste, avant de passer un deal avec lui sur le long terme.

Gare à la concurrence !

Comme vous n’êtes pas le seul à pratiquer le dropshipping sur internet, il y a de fortes chances que les produits que vous vous apprêtez à proposer à vos visiteurs dans votre boutique en ligne le soit déjà dans des boutiques concurrentes.

Car, évidemment, le grossiste avec qui vous aurez fait affaire, sera toujours libre, de son côté, de fournir d’autres clients, à des prix plus attractifs -si négociation entre les deux parties a eu lieu- les produits de son catalogue.

Dans le même ordre d’idée, il est intéressant de constater que vous n’aurez pas la possibilité totale de vous démarquer de la concurrence. Certes, il vous sera toujours possible d’éditer à souhait les visuels des produits sur votre site internet, mais la différence sera finalement minime et c’est bel et bien la différence de prix qui aura un impact réel sur le fait que vous surpasserez ou non vos concurrents.

Le choix du fournisseur

Vous avez maintenant compris que le fournisseur ou grossiste est celui qui dirige les opérations. Aussi, se lancer dans l’aventure du dropshipping ne pourrait être réalisé avec succès sans un tel intervenant. L’importance de bien choisir son fournisseur est donc évident.

Traiter avec un mauvais fournisseur, qui ne respecterait pas les délais de livraison ou qui pratiquerait des tarifs trop élevés, ne vous laissant alors que peu de marge nette, serait rédhibitoire quant à la pérennité de votre business.

Alors, quel fournisseur choisir ? Il existe de nombreux fournisseurs qui proposent leurs services. Pour s’en convaincre, il suffit de faire une recherche dans le moteur de recherche Google. Bien entendu, le plus connu des grossistes, celui que tout le monde connaît sans conteste, c’est le fournisseur chinois AliExpress.

Nombreux dropshippers traitent avec AliExpress, pourtant certains s’essayent à d’autres fournisseurs. Aussi, si vous estimez que ce n’est pas éthique de traiter avec un grossiste chinois il se pourrait bien que vous envisagiez de traiter avec des grossistes européens.

Parmi eux, on note BusyX Pro, BrandsDistribution ou encore BigBuy. Ces noms ne vous disent probablement rien, pourtant vous auriez tort de ne pas y regarder de plus près. De nombreuses références de produits sont, en effet, disponibles pour les dropshippers de quelque univers qu’ils soient. Ces fournisseurs sont peut-être européens ou français, mais ce n’est pas, pour autant, qu’ils ne proposent pas des produits du monde entier.

Le choix des produits à vendre

A ce stade, vous ne savez peut-être encore pas le type de produits que vous vous apprêtez à vendre. Ce qui vous intéresse c’est de générer un bénéfice via le dropshipping et ce, peu importe le produit que vous vendrez.

A ce titre, la première des règles à respecter, lorsque l’on souhaite faire du e-commerce en ligne via le dropshipping, c’est d’adapter son offre à la demande. N’essayez donc jamais de vendre tel ou tel produit uniquement car ceux-ci ont votre préférence. Le marché devra être soigneusement étudié avant de se lancer.

Voici maintenant quelques règles à garder en tête lors de l’étape du choix des produits…

 

 

Le type de produit qu’il vous faut absolument éviter

Certains produits sont plus délicats que d’autres à commercialiser sur le net via une boutique en ligne. Le client ou le potentiel acheteur doit, en effet, avoir pleinement confiance en le site avant de passer à l’achat, surtout lorsqu’il s’agit de produits sensibles tels que ceux faisant appel à la santé, par exemple.

Ainsi, tous les produits alimentaires sont à éviter lorsqu’il s’agit du commerce via le dropshipping. Cela paraît évident mais il était nécessaire de le rappeler. Une autre catégorie qu’il est inopportun de commercialiser via le dropshipping, c’est celle relative aux produits cosmétiques. Enfin, les produits pour bébé devraient, selon nous, également entrer dans les catégories de produits à ne pas commercialiser via le dropshipping.

Du côté des produits électroniques et high-tech, cela semble tout autant risqué de s’engager dans cette voie. Pourquoi ? Car le taux de retour des produits électroniques pour défectuosité du produit est plus élevé que la norme. Ce sont des ennuis supplémentaires à gérer par la suite… et ce n’est certainement pas ce que vous recherchez.

On évitera, de plus, la commercialisation de produits trop volumineux dont l’envoi serait source d’ennuis potentiels (frais d’envois, problème à la douane…). Il en va de même pour les produits dont le poids serait excessif.

Quel(s) produits commercialiser ?

Faut-il être généraliste ou, au contraire, faut-il commercialiser des produits de niches ? La réponse à cette question semble évidente. Vous vous devez de commercialiser des produits issus de niches plutôt que des produits généralistes.

Privilégiez les produits nichés

Il existe tant de niches différentes, de sous domaines, voire de micro-niches, qu’il y a de la place pour tout le monde. Chaque dropshipper pourra ainsi se spécialiser en proposant des produits à la vente issus d’une thématique générale. Par exemple, le sport, d’une sous-thématique, le vélo, d’une sous-sous-thématique, par exemple, les accessoires de vélo, et finalement d’une micro-niches, des selles à vélo.

C’est un simple exemple pour montrer qu’il est préférable de créer une boutique sur la vente de selles de vélo plutôt qu’une thématique sur des accessoires de sport en général. Ce sera, en tous les cas, la condition sine qua non pour vous démarquer des autres.

Pensez-y et ne faites pas l’erreur de vouloir toucher un plus grand nombre de personnes en traitant de trop nombreuses thématiques sur une seule et même boutique. Vous connaissez le dicton qui dit que lorsque l’on chasse plusieurs lièvres à la fois, au final on n’attrape rien ? Et bien, celui-ci s’applique parfaitement au dropshipping.

Recherchez les produits qui sont tendances !

Un autre critère de choix, c’est celui en référence à la saisonnalité du produit. Celui-ci sera-t-il tendance le moment de sa commercialisation ? Rencontrera-t-il un franc succès auprès des personnes cibles, auprès des jeunes, par exemple ?

Pour répondre à cette question, vous devrez étudier les marchés, faire vos propres recherches et surtout, faire preuve d’audace et d’intelligence. Google Trends est, à titre d’exemple, un outil indispensable pour détecter les tendances à venir.

Amazon, AliExpress, Youtube… inspirez-vous !

Un autre outil incontournable pour détecter une tendance du moment, c’est tout simplement… Amazon ! En naviguant dans les rubriques best-sellers, dernières nouveautés, « les plus demandés » ou « les plus offerts », vous trouverez des idées de produits à vendre.

De plus, vous serez en mesure de déterminer si ce type de produit rencontre l’unanimité ou non en lisant les commentaires clients et en observant les notes données par ces mêmes clients.

Faites de même en naviguant sur la plateforme AliExpress, avec qui vous serez d’ailleurs probablement amenés à traiter si vous choisissez un fournisseur via cette plateforme.

Enfin, quoi de mieux que d’utiliser les réseaux sociaux pour détecter les tendances du moment. Facebook, YouTube, Instagram, Pinterest… les idées tendances ne manquent pas, à vous de les attraper au vol et de transformer l’essai en commercialisant un de ces produits tendances.

Le commerce en ligne traditionnel est-il mort ?

Il est difficile de répondre de manière objective à cette question car celle-ci s’englobe dans une question plus large. En effet, si les dropshippers ont recours au dropshipping dans le seul et unique but de faire du business, peut-on en dire autant des petits artisans ou d’une personne qui souhaite développer sa propre marque avant tout par pure passion ? Il semble que non et c’est l’un des critères à prendre en compte.

Les objectifs fixés sont assez différents qu’il s’agisse du dropshipping ou du commerce avec stock. On choisira volontiers le commerce avec stock de produits lorsque l’on sera attaché à notre business, même si, il est vrai émotion et argent ne font pas forcément bon ménage. Toujours est-il qu’il est tout à fait possible de vendre des produits artisanaux via le e-commerce avec gestion de stock et de se dispenser d’avoir recours au dropshipping.

Ce choix appartient à chacun donc. La jeune maman qui est passionnée par la création de vêtement pour bébé aura certainement plus intérêt à recourir au commerce en ligne traditionnel plutôt qu’au dropshipping.

En revanche, le jeune entrepreneur qui n’est intéressé que par une chose, en l’occurrence à faire du profit, trouvera parfaitement chaussure à son pied en ayant recours au dropshipping pour faire évoluer son chiffre d’affaire de manière fulgurante.

Pour compléter cet article, nous nous devons d’évoquer la possibilité qui s’offre également à vous de faire de l’e-commerce avec Amazon FBA. Cette solution est assez proche du dropshipping avec toutefois quelques nuances qui s’imposent telle que, par exemple, la prise en main des retours produits, le SAV donc, qui est géré de manière automatisée.